À propos

Le Saut Hermès au Grand Palais

 

La dixième édition du Saut Hermès au Grand Palais, les 22, 23 et 24 mars 2019, est placée sous le signe du rêve : rêve de dépassement, de surprises et d’émotions, rêve de partager des moments inoubliables avec le public.

© Yves Laboriaux

© Yves Laboriaux

Dans la nef du Grand Palais, cavaliers et chevaux se préparent. Chacun rêve. De victoire, mais aussi de spectacles et de fête. Ce n’est pas un hasard si la maison Hermès a choisi le rêve comme thème en 2019. Chez Hermès, les rêves se partagent pour enchanter le quotidien. Et s’il est un moment qui l’exprime parfaitement, c’est bien la dixième édition du Saut Hermès au Grand Palais. Elle promet d’être riche en événements forts, portés par cinquante des meilleurs cavaliers mondiaux et vingt espoirs internationaux. L’année dernière, Simon Delestre et Hermès Ryan remportaient le Grand Prix, épreuve reine du concours. Le Français fera-t-il un doublé gagnant ? Qui seront les nouveaux Talents du Saut Hermès 2019 ? Un concours de haut niveau labellisé CSI 5* réserve toujours des surprises.

Chacune des dix épreuves est dessinée par le chef de piste espagnol Santiago Varela Ullastres, assisté du chef de piste français Grégory Bodo. Expert reconnu dans le monde entier, Santiago Varela Ullastres sera d’ailleurs en charge des tracés des épreuves de saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

En saut d’obstacles, il est un moment très particulier appelé « le planer » où le cheval s’élance comme s’il prenait son envol, et plus l’obstacle sera haut, plus le temps de vol sera long. Avec 1,60 mètre pour un concours CSI 5*, la hauteur atteint des sommets. Et sous la verrière du Grand Palais, chaque athlète s’envole avec la légèreté et la puissance d’un Pégase. Le cheval ailé n’est jamais loin chez Hermès. Il marque de son empreinte chaque moment fort de la compétition, notamment lors du spectacle équestre L’Envol, interprété par Lorenzo et un talentueux orchestre à cordes. Ce génie de la voltige en équilibre sur ses chevaux défie l’apesanteur. Une représentation sera donnée le samedi soir, et les vendredi, samedi et dimanche après-midi. Veillant sur l’esprit du concours, le majestueux Pégase de l’artiste Christian Renonciat déploie ses ailes. Et si l’on rêve aussi de voler dans le ciel de Paris, Hermès emporte petits et grands pour une échappée belle sur le dos d’un Pégase en réalité virtuelle. Comme dans un songe, les pieds ne touchent plus le sol, ils s’élèvent vers les étoiles…