À propos

L’âme et le geste

Denis Marquès et les huit cavaliers du ballet équestre Alma Vaquera nous invitent à partager un moment de grâce et de légèreté sur la piste du Grand Palais Éphémère.

Deux jeunes cavalières entrent sur la piste au galop. Le dos droit, l’allure fière et le regard sûr. Dans une symétrie parfaite, elles enchaînent les figures, traversent la piste, se croisent puis se séparent au rythme de la musique. Leur pas de deux nous emmène en Andalousie, où le ballet équestre créé par Denis Marquès puise ses racines.

La troupe Alma Vaquera s’inspire de la doma vaquera, discipline équestre née il y a près de trois siècles en Espagne, et la transforme en une chorégraphie où chevaux et cavaliers ne font qu’un.

Les gestes sont précis, codifiés, on y retrouve le même porté avec, en équilibre sur l’épaule et tenue dans la main, la garrocha. Longue de 3,50 mètres, elle prolonge le bras avec grâce, déploie le mouvement, s’étire vers le ciel ou plonge dans le sol pour dessiner les tracés empruntés par les chevaux.

Dansant avec leurs cavaliers, les chevaux s’élancent à vive allure, virevoltent, pour repartir de plus belle, toujours en harmonie avec la musique composée spécialement pour le spectacle.

Vêtus de costumes traditionnels, les neuf cavaliers de la troupe se succèdent au fil des tableaux dans une oeuvre inédite créée pour cette douzième édition du Saut Hermès, au Grand Palais Éphémère.

Entre agilité et rigueur, chaque séquence révèle la passion d’un art équestre aux traditions séculaires.

restez informé des actualités
du Saut Hermès